Proche des thèmes des sciences de la personne humaine et de la société, la section s’intéresse aux défis collectifs, sociaux et individuels contemporains en lien avec les évènements nationaux et internationaux survenant à Genève et dans le monde. La mise en perspective historique et philosophique sinon éthique est encouragée. Selon les thèmes traités par les conférenciers, des efforts iconographiques comme des présentations de films ou des expositions sont favorisés.

Bien entendu sont invités et bienvenus toutes celles et tous ceux qui construisent les politiques nationales comme cantonales et qui veulent en discuter avec le public genevois.

L’année 2012 a été un grand cru puisque ont été organisés deux cycles, un sur les populismes avec l’introduction magistrale de Dominique Reynié, et un second sur James Fazy. L’exposition organisée avec la section des Beaux-arts a connu un très grand succès.

En 2013, deux chercheurs parisiens ont fait partagé leurs travaux récents, Dominique Kalifa avec l’histoire des bas-fonds et Georges Vigarello avec l’histoire de la beauté.

Un cycle sur la bioéthiquie a rencontré un certain succès avec la présence de Samia Hurst, Nathalie Maillard et Christian de Saussure.

Prolongeant l’intérêt qu’avait suscité le film de Walter Mafli en 2011, un film et un ouvrage concernant une femme sculptrice vivant à Genève, Malbine, âgée de 95 ans ont été présentés.

En 2014, une grande place est faite au bicentenaire de l’entrée de Genève dans la Confédération. La présidente du comité a écrit un texte à partir des archives de l’Institut. Ce texte, magistralement illustré par une iconographie originale de Reynald Aubert est disponible auprès de l’Institut. Cette initiative permet de renouver avec une ancienne traidfiton d’édition originale.

Lors du deuxième semestre de 2014, un cycle de quatre conférences sur le Grand Genève a permis d’apprécier les positions de Antoine Vielliard, maire de St-Julien-en-Genevois (France), Charles Beer, aincien Conseiller d’Etat, de Vincent Kaufmann, professeur à l’EPFL de Lausanne et de Frédéric Duvinage, directeur de l’Eurodistrict Trinationaal de Bâle.

Lors de l’Assemblée générale 2017, le comité suivant a été approuvé : Serge Pasquier, Thierry Zehnder,  Eric Golay, Janine Currat  et Maryvonne Gognalons-Nicolet (Présidente).

Section Sciences morales et politiques
La Présidente :
Maryvonne Gognalons-Nicolet